UN WEBINAIRE POUR ASSURER L’INCLUSIVITE DES PROCESSUS DECISIONELS

 La Coalition Internationale pour l’accès à la Terre (ILC) a organisé le mercredi 12 aout à 12h (heure de Kinshasa) un Webinaire dénommé Webinaire de la Stratégie Nationale d’Engagement (SNE-RDC): l’inclusivité des processus décisionnels : cas des consultations sur la Politique Foncière Nationale avec la participation de la CONAREF, de VNGI, du FIDA et de UN-Habitat/GLTN.  Le webinaire était ouvert à tous les acteurs nationaux et internationaux impliqués dans la gouvernance foncière parmi lesquels il faut citer Les partenaires de la Plateforme SNE, Les organisations internationales et ambassades (Ambassade des Pays Bas, Ambassade de la Norvège, Ambassade de France, FAO, FIDA, Banque Mondiale, PNUD, AFD, JICA, GIZ, MERCY CORPS, RFN, WCS, WRI, WWF, IISD,…), les ministères et administrations sectoriels (des Affaires foncières, de l’Environnement, de l’Agriculture, de l’Aménagement du Territoire, des Mines, des Hydrocarbures, de l’Énergie, de l’Intérieur), le Secteur privé et les organisations des confessions religieuses.

L’objectif de ce Webinaire est de décrypter le mécanisme de consultation mis en œuvre dans le cadre de la réforme foncière pour garantir la participation inclusive des acteurs et de la population à l’élaboration de la Politique Foncière Nationale et au processus de la réforme. De manière spécifique, il s’agit d’échanger sur la situation actuelle de la réforme foncière et des travaux des consultations provinciales ; d’identifier les opportunités de l’inclusivité pour les processus des réformes sectorielles ; d’établir une collaboration dans la mise en œuvre des plans d’action des acteurs du foncier.

La séance s’est tenue virtuellement sur la plateforme ZOOM sous La modération du professeur Ursil LELO DI MAKUNGU. Après une introduction et le rappel des objectifs de la rencontre, le modérateur a invité le Coordonnateur de la CONAREF, Me. Ngwasi AKILIMALI, pour le mot de bienvenue. Il a saisi l’opportunité pour remercier les organisateurs, la SNE-RDC et l’International Land Coalition (ILC), pour leur sollicitation à l’endroit de la CONAREF et pour leur collaboration et surtout pour cette tribune. Il a aussi remercié spécialement l’ONU-Habitat/GLTN pour une présence permanente et un accompagnement technique appréciable depuis la création de la CONAREF et plein succès à ces travaux.

Modérateur a lancé la session en présentant chaque panéliste. Le premier intervenant, Mr. Simplice MUTOMBO, Expert Suivi Evaluation à la CONAREF, a présenté sur « La consultation des parties prenantes dans la réforme foncière ». Il s’est agi de présenter la réforme foncière et la situation actuelle du processus. Le plan des consultations provinciales a été exposé avec les connexions de collaboration qu’il cible dans sa réalisation. La deuxième intervenante, Mme. Angélique MBELU, Facilitatrice SNE a présenté «L’inclusivité comme engagement pour une gouvernance foncière centrée sur les personnes ». Elle a fait une introduction de l’engagement 7 de ILC et la pertinence de l’inclusivité dans l’élaboration des politiques. Elle a énoncé les actions de la Plateforme SNE avec une brève présentation de celle-ci.

 Le troisième intervenant, Mr. Thierry KAMBERE, représentant VNGI, a partagé sur « La capitalisation des expériences locales de consultation ». Il a développé sur l’approche utilisée dans les consultations des populations pour l’identification des préoccupations foncières, par leur programme et par leurs partenaires. Il a ressorti la connexion au processus actuelle de la réforme foncière. Ensuite, Mohamed COULIBALY, représentant ONU-HABITAT, a présenté « Les défis de l’inclusivité et les opportunités de la cohérence des réformes ». Il a abordé les défis d’un processus participatif et les opportunités pour les réformes. Son intervention a examiné la cohérence des programmes sectoriels. Enfin, Mme. Annette KANYERE, Chargée de plaidoyer de FOPAC (Fédération des Organisations des Producteurs Agricoles du Congo) partenaire du FIDA, a parlé sur « La capitalisation des expériences locales de consultation » et l’accent a été mis sur les difficultés d’accès à la terre auxquelles les populations locales font face au Nord Kivu.
Après les questions des participants aux différents panélistes, le modérateur a clôturé le Webinaire tout en remerciant tout un chacun pour la qualité des interventions. Il y a lieu d’espérer que ce panel d’échange attirera encore plus de participants à la session prochaine qui pourrait se tenir en octobre 2020. 

Chris Bitijula
Expert en Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 17 =