SYMPOSIUM PROVINCIAL SUR LE PORTEFEUILLE ONU-HABITAT RDC : ‘ DU FONCIER RURAL AU NOUVEL AGENDA URBAIN EN RDC’

Du 19 au 20 mars 2019, il s’est tenu à Goma, en Province du Nord-Kivu, le symposium sur le portefeuille d’ONU-Habitat sur le thème « Du foncier rural au nouvel Agenda urbain en RD Congo ».

L’objectif poursuivi par ce symposium était d’informer les partenaires techniques et financiers sur les interventions du programme d’ONU-Habit en RDC à travers les projets implémentés, de recueillir leurs avis et recommandations pour une amélioration des interventions et d’identifier des éventuelles synergies d’actions pour la mise en œuvre du programme.

Des échanges et débat il y a lieu de retenir les points saillants suivants :

  • L’impact du programme foncier d’ONU-Habitat à l’Est de la RDC en appui au gouvernement congolais est perceptible à travers les différentes phases de son développement depuis 20 ans en RDC:
  • la prévention et la résolution des conflits fonciers,
  • la gouvernance foncière,
  • l’appui à la réforme foncière,
  • la planification communautaire foncière participative ;
  • Le gouvernement de la RDC et les autres partenaires s’approprient cette troisième phase du programme d’ONU-Habitat de par les échanges eus dans l’auditoire au cours de différents panels, des travaux de carrefour et les plénières organisés.
  • En effet, cette phase retrace le nouvel agenda urbain en RDC avec 6 projets à dérouler au travers de 3 composantes essentielles à savoir :
  1. Appui à la décentralisation et bonne gouvernance,
  2. la planification urbaine, prévention de l’habitat précaire et promotion du logement décent pour tous et
  3. L’amélioration et la consolidation du développement durable.

Les défis relevés dans la mise en œuvre des activités devront être capitalisés afin de les transformer en opportunités devant sous-tendre le plan stratégique 2020-2025 d’ONU-Habitat dont la vision est d’arriver à une meilleure qualité de vie pour tous dans un monde en urbanisation et dont la mission est d’encourager le changement profond dans les villes et les établissements humains grâce à des connaissances, des conseils en matière de politique générale, une assistance technique et des actions concertées visant à ne laisser personne ni aucune place derrière ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 − 2 =