ANAPI – UNE NOUVELLE FEUILLE DE ROUTE DES REFORMES DU CLIMAT DES AFFAIRES

Il s’est tenu du 19 au 24 avril 2021, la Retraite du Groupe Thématique d’Experts Sectoriels sur le climat des affaires à Mbuela Lodge dans la Province du Kongo Central, avec tous les délégués des Ministères et structures réformatrices (représentants des Secrétariats Généraux, CNSS, DGI, DGDA, DGRAD, GUCE, etc.), les représentants des structures techniques gouvernementales et des corporations du secteur privé (CCA, CONAREF, CTR, CPCE, COREF, FEC, FENAPEC, COPEMECO, etc.), en vue d’élaborer la nouvelle feuille de route des réformes qui soit plus dynamique et plus ambitieuse, s’adaptant au mieux au contexte socio-économique actuel provoqué par la pandémie de la Covid-19 et s’alignant aux priorités du Programme national stratégique de développement (PNSD).

Il faut noter que dans son mandat, Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, et dans le Programme du Gouvernement, l’assainissement de l’environnement des affaires a été repris comme l’un des piliers. Lancé depuis les années 2000 que la RDC s’est engagé dans ce processus. Quelques reformes ont été déjà initiées, alors que d’autres soufrent d’exécution. Ceci est généralement dû à la faible appropriation institutionnelle du processus des réformes, la faible synergie entre le Pouvoir central et les Provinces, et la résistance de l’Administration Publique à appliquer les réformes initiées.

Suivant des ateliers d’évaluation de la feuille de route des réformes avec toutes les parties prenantes (Administrations et Services réformateurs, corporations du secteur privé, partenaires techniques au développement, Cellule Climat des Affaires de la Présidence, etc.) réunion du 1er au 04 mars 202, cet atelier a réuni plus de 50 experts.

Monsieur Anthony NKINZO KAMOLE, Directeur Général de l’ANAPI

« Nous étions impressionnés par le travail arasant abattu par les experts et surtout encouragé par la présence permanente du Dg et de la Dg A de l’ANAPI… En ce qui concerne le transfert de propriétés l’indicateur du ministère des affaires foncières, on a maintenu les mêmes réformes qui portaient sur la dématérialisation de l’administration foncière, la modernisation et équipement, l’informatisation des services de l’administration foncière, la création de l’ordre des géomètres et la réforme foncière… », a mentionné le délégué de la CONAREF à cet atelier et Expert Foncier Immobilier, Mr. Charles Mbalambala.

 

 

En conclusion de cet atelier les réformes effectives et celles jugées non pertinentes au contexte actuel ont été élaguées, d’autres ont été reformulées, et celles nécessitant une plus grande réflexion ont été renvoyées pour des discussions avancées durant la retraite du Groupe Thématique d’Experts Sectoriels. Nous espérons que ce nouvel élan amena des améliorations profondes et efficaces dans le climat des affaires en RDC.

 

Bitijula A. Christian

Expert en Communication, CONAREF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 27 =